Découvrez l’un des produits bancaires favoris en France

La configuration de l'assurance vie

On peut distinguer à l’heure actuelle plusieurs possibilités de placer son argent, mais l’assurance vie connaît désormais une considération grandissante. Mi-assurance, mi-épargne, elle nous donnera l’opportunité de profiter d’un revenu qui sera utile au cours de ses années de retraite, ou de constituer un capital qui pourra être légué à la fin de sa vie.

Une variante digne d’intérêt

On ne compte plus les souscripteurs qui fusionnent ce contrat et les SCPI, on pourra s’approprier les atouts de l’une et de l’autre.

C’est vis-à-vis de tout ce qui se réfère aux investissements locatifs, que les SCPI sont utilisées, puisque ce sont des sociétés civiles de placement immobilier.

Les assurances vie que l’on associe avec les SCPI impliquent un certain nombre de risques financiers, mais le gain est réel, car on pourra éviter les taxes dédiées aux bénéfices des revenus liés aux locations de maisons ou d’appartements, nous permettant de comprendre alors l’attrait relatif à cette possibilité.

Faire connaissance avec ce produit financier

L’une des vertus de l’assurance vie réside en outre dans le mode d’imposition offert lorsqu’on souscrit. L’impôt ne sera effectif que sur le prorata de la plus value, si l’on retire son capital.

Le fait qu’il n’y ait pas de plafond est un autre fait que l’on pourra évoquer : de ce fait, on n’est pas limité en matière de dépôt d’argent sur son compte.

La configuration d’assurance vie parfaite, dans l’absolu, n’existe pas : néanmoins, chaque client aura la capacité de sélectionner le contrat qui lui correspondra parfaitement, multisupports ou non, dans un contexte plus ou moins risqué.

Concernant les droits de succession, on dispose d’une exonération jusqu’à la somme de 152,5K €, puis un taux de 20% est appliqué, sur les sommes allant jusqu’à 700 000E .