Nous vous présentons l’un des produits financiers favoris en France

Profiter de l'investissement locatif en France

À propos des produits bancaires permettant de faire fructifier ses deniers, difficile de ne pas citer l’assurance vie, particulièrement populaire. Elle se définit comme un contrat d’assurance que l’on pourrait assimiler aussi à une épargne : elle nous donnera la faculté de profiter d’une rente à l’issue de de sa vie active, ou de créer un capital que l’on aura l’opportunité de léguer à ses successeurs à son décès.

Comprendre le principe de l’assurance vie d’une manière générale

Les règles d’imposition vraiment intéressantes de l’assurance vie sont une qualité complémentaire, selon les souscripteurs. C’est exclusivement sur le prorata correspondant au bénéfice réalisé que s’applique l’imposition, si l’on retire son capital. Ainsi le précise le site www.gestiondepatrimoine.site

On disposera d’une exemption des droits de succession, pour les montants n’allant pas au delà de 152.500€. Puis jusqu’au plafond de 700.000€, vous profiterez d’un taux plutôt faible de 20%.

Différents genres de contrats existent, pour n’importe quel type d’épargnants, que l’on opte ou pas pour un contrat multi-supports, chaque personne trouvera la forme d’AV en adéquation avec ses besoins, son rythme, ses capacités financières.

Ce contrat d’assurance a un plafond illimité. Selon les offres de la conjoncture financière du moment, il sera possible de se faire racheter son assurance vie, faisant accroître encore la rentabilité, en fonction des fluctuations.

Utiliser des SCPI dans une assurance vie

En unissant ces deux produits que sont assurance vie et SCPI, on dispose d’atouts multiples, étant donné que ces deux produits s’avèrent complémentaires et rémunérateurs.

Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier, que l’on appelle aussi SCPI, permettent de profiter d’avantages liés aux investissements locatifs, et chacun peut choisir le nombre de parts dont il souhaite disposer.

Utiliser ensemble assurance vie et SCPI n’est pas l’opportunité la moins risquée, mais c’est particulièrement fructueux, parce que les bénéfices locatifs seront allégés en taxes, l’un des prétextes allant dans le sens de cette possibilité.